Les règles du jeu

Des improvisations à la carte

 

Les clowns ne proposent pas de spectacle écrit à l’avance. Chaque intervention est une rencontre.

Spontanés, toujours dans le moment présent, au service de toutes les propositions qu’ils rencontrent,  les clowns  proposent des interventions uniques et personnalisées.

Il est question d'être à l'écoute de tout et de chacun, un regard, un objet, un mot, une attitude ... Tout est matière. Tout s'invente, s'écrit et se renouvelle en permanence.

Les clowns renversent les rôles, les règles, s’étonnent de tout et donnent à l’enfant mais aussi à chaque adulte (soignants, parents, proches...) la possibilité d’être acteur, créateur, partenaire de jeu ou simple spectateur.

 

Un travail de duo

 

 Les clowns évoluent toujours en duo dans le but d’enrichir le jeu et l’interaction. Le duo permet également aux comédiens de ne pas affronter seuls certaines situations parfois difficiles et de pouvoir partager leurs ressentis et leurs analyses de la situation. Les clowns prennent un temps de « débriefe » à la fin de chaque après-midi d’intervention.

 

Une étroite collaboration avec les équipes soignantes

 

La possibilité d'un travail tout en finesse est rendue possible parce qu’il s’inscrit dans une étroite collaboration avec les équipes soignantes.

Cette collaboration est essentielle et il est important pour les clowns de trouver avec justesse et respect leur juste place au sein des services : Ils ne sont ni des thérapeutes ni des soignants, mais des artistes, professionnels du spectacle, qui travaillent en complémentarité et avec respect de l’équipe soignante dans un  même but : le bien-être de l’enfant hospitalisé et de sa famille.

 

  • En amont de l'improvisation existe un sérieux travail de coordination avec les soignants :

-« Transmissions » avec les équipes soignantes avant et après la journée d’intervention. Durant ce temps d’échange, les clowns recueillent des données qui leurs permettent d’adapter leurs jeux avec plus de justesse : l’état émotionnel de l’enfant, son humeur, son contexte familial, les préoccupations et besoins de chacun (enfant, parent, soignant).

-Un bilan trimestriel est fait avec les équipes hospitalières. Ces bilans permettent de faire un point régulier dans le souci toujours, d'adapter au mieux les interventions à la vie du service.

  • Les clowns respectent le secret médical selon le code de déontologie de l’association